Le bouchon de Liège…

Le prof à ses élèves: Si René part du Zoning de Grâce-Hollogne à 17h00 et qu’il roule à la vitesse de 120 km/h. A qu’elle heure arrivera t-il au Crescend’eau à Verviers ?

Toto : René arrivera vers 19h00…

Le Prof: C’est faux Toto… mais comment tu fais ton calcul ?

Toto: Et bien, si René prend l’échangeur de Loncin à Bonne Fortune, il perd déjà 20 minutes pour sortir du zoning, car la route est barrée. Vous voyez c’est celle qui ressemblait à une route de Bagdad en pleine guerre du Golf.

Le prof: Heu…oui

bonnefortune

 

 

 

 

Toto: Ensuite quand il arrive dans l’échangeur, il perd 30 minutes entre Grâce-Hollogne et Alleur, depuis que l’échangeur a été modifié , il y a des files inexplicables.

Le prof : soit…

Toto: René va pouvoir attendre encore 30 minutes pour arriver jusque la sortie Vottem. Car les gens hésitent à aller tout droit ou aller à Anvers…mais ça c’est une autre histoire.

Le prof : oui..mais…

Toto: Alors René, il va pouvoir continuer tout doucement…jusque au pont de Cheratte pendant 20 minutes. en passant devant le radar qui ne doit pas souvent flasher dans ces heures là. Attention de rouler serrer, car le gars qui a prévu les bandes a pas du penser que « parfois » les camions passait par la.

Le prof : ah ?

cheratte

 

 

 

 

 

Toto : Une fois traversé le pont… la montée de Barchon, il y a aussi des travaux. Autant faire tout en même temps… En serrant bien à gauche , René peut passer cela en 10 minutes.

Le prof : Oui bon…

Toto : Et pour finir si il y a pas des panneaux de vitesse à l’envers , qu’il n’y a pas une bande en moins car un gars taille les arbres, que dans  l’échangeur de Battice, il n’y a pas un accident, et que dans la descente de Verviers , il n’y a pas un bouchon à Polleur qui entraine des files jusque là… On peut donc estimer que René arrive vers 19h00. Vous saviez pas ça ?

 

Le prof:  en fait,  je prend les transports en commun, c’est pas trop cher pour moi…et plus rapide.

Toto: oui mais pour René faire Grace-Hollogne/ Verviers en transport en commun, c’est long… et avec les grèves du TEC, et les retard de la SNCB. Il est pas sur d’arriver un jour le René…

tec

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*